Seniors et jeux vidéo : des connexions réussies

BlogSeniors-mamie jeux vidéo

« C’est d’abord pour jouer avec mes petits-enfants que je me suis mise aux jeux vidéo ». A première vue, Monique, la soixantaine, n’a pas le profil d’une gameuse. Pourtant, depuis qu’elle a découvert les joies des jeux vidéo avec la console familiale Wii, Monique ne tarit pas d’éloges sur ce loisir : « Au départ, j’étais très réticente. Pour moi, rien ne valait un jeu de société comme le Monopoly ou des jeux de cartes pour jouer avec mes petits-enfants. Et puis un Noël, ils m’ont fait découvrir la Wii, et je me suis surprise à passer du bon temps avec eux en jouant à Mario Kart ou en faisant des parties de bowling acharnées » reconnaît aujourd’hui Monique.

Et contrairement aux idées reçues, elle n’est pas la seule senior à trouver des vertus aux jeux vidéos. Ainsi, la Wii a donné lieu à une utilisation thérapeutique dans des maisons de retraite. L’instigatrice de cette « Wiithérapie » est une maison de retraite de Montpellier qui, depuis 2008, propose à ses résidents des séances de jeu quotidiennes avec la console. Après 18 mois d’utilisation, un premier bilan, publié sur le site, faisait état d’une dizaine de résidents utilisateurs réguliers, tandis qu’une quinzaine jouait « par procuration », c’est-à-dire en applaudissant ou encouragent. Surtout, les responsables expliquent : « Nous constatons que certaines personnes, avec des pertes de mémoire importantes, ne se souviennent pas avoir déjà joué à la Wii alors qu’elles le font depuis plusieurs mois. Mais il est étonnant de voir que leur performance s’améliore de semaine en semaine, ce que l’on peut expliquer par un apprentissage de la mémoire procédurale. »

Ce constat dressé dans cette maison de retraite est confirmé par plusieurs études récentes très sérieuses, selon lesquelles les jeux vidéo sont une occupation très saine pour les plus âgés, notamment parce qu’ils renforcent leurs capacités cognitives. Des chercheurs de l’université de l’Iowa vont même plus loin dans leur conclusion : jouer aux jeux vidéo retarderait le vieillissement mental. Ils tirent cette conclusion après avoir testé auprès de 681 cobayes de plus de 50 ans un jeu baptisé « Road Tour » (renommé, depuis la publication de l’étude en mai 2013, « Double Decision »), qui consiste à identifier des voitures le plus rapidement possible d’après leur plaque d’immatriculation. « On n’a pas seulement prévenu leur déclin, on a accéléré leurs facultés mentales » affirme l’un des responsables de l’étude.

Même constat dans une étude menée à l’université de Californie, où des utilisateurs ont été confrontés à « Neuro Racer », un jeu en 3D spécifiquement conçu pour la recherche, d’où il appert que les facultés cognitives sont effectivement améliorées en s’amusant avec ce serious game (appellation donnée aux jeux vidéo « sérieux », qui combinent à la fois un aspect ludique et un aspect pédagogique, ou en tout cas pas uniquement lié au divertissement).

En France, le projet Azagame, qui implique notamment l’Inria (organisme public de recherche, dédié aux technologies du numérique), vise au développement d’un serious game pour lutter plus spécifiquement contre la maladie d’Alzheimer, et qui permet notamment aux soignants de suivre l’évolution de la maladie.

Dans ces conditions, pas étonnant qu’une autre étude souligne, de son côté, les vertus émotionnelles des jeux vidéo auprès des plus âgés : ils aideraient les seniors à se sentir mieux et à éprouver des émotions positives. C’est en tout cas le résultat d’une étude publiée par la North Carolina State University, qui a scruté les réactions de 140 personnes âgées de 63 ans et plus. Des résultats encourageants, qui permettent de porter un regard différent à la fois sur les seniors, et sur les jeux vidéo, traditionnellement perçus comme pouvant être parfois dangereux pour les plus jeunes.

Aller plus loin :

Wiithérapie à la maison de retraite Le Foyer du Romarin : http://www.foyerduromarin.com/prestations-proposees/wiitherapie/

Université de l’Iowa, étude sur le jeu vidéo Road Tour : http://now.uiowa.edu/2013/03/want-slow-mental-decay-play-video-game

Neuro Racer, université de Californie : https://www.ucsf.edu/news/2013/09/108616/training-older-brain-3-d-video-game-enhances-cognitive-control

Azagame : http://www.azagame.fr/

Émotions positives et bien-être, étude de l’université de North Carolina : http://news.ncsu.edu/releases/wms-allaire-social-2013/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s